Astuces contre le blues automnal

En automne et en hiver, la fatigue est fréquente. Certaines personnes développent même une véritable «dépression hivernale».

Durant la période de faible luminosité, un à deux pour cent des adultes européens souffrent à partir de la fin octobre d’une «dépression saisonnière».  Les personnes concernées sont apathiques, fatiguées et manquent de concentration. Elles ont peu d’énergie, alors qu’elles mangent davantage et prennent souvent du poids. À cela s’ajoutent un manque d’estime de soi et des pensées négatives.

Des scientifiques pensent que le déclencheur est le manque de luminosité. C’est pourquoi des balades régulières et les plus longues possibles peuvent s’avérer très utiles. La luminothérapie apporte généralement aussi une nette amélioration chez la plupart des personnes concernées. Pour cela, il faut s’exposer le matin pendant 30 à 60 minutes face à une lampe spéciale, affichant une puissance de 2500 à 10 000 lux. Votre pharmacie ou cabinet médical vous conseillera à ce sujet. Sympany participe aux frais d’acquisition d’une lampe de luminothérapie dans la mesure où elle est prescrite par un médecin en cas de diagnostic «dépression saisonnière».

Si rien n'y fait, consultez un médecin ou un psychiatre. Dans certains cas, des antidépresseurs à base de plantes ou d’autres médicaments contre la dépression sont nécessaires.

Porträt von Dr. med. Anne-Christine Bombois in Schwarz-weiss

Ce conseil de santé a été rédigé par le Dr méd. Anne-Christine Bombois. Elle travaille comme spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie chez Centramed Bâle Aeschen.