Réduction des primes

Quiconque vit ou travaille en Suisse a besoin d’une assurance-maladie. C’est ce que prescrit la loi. L’assurance est financée par le biais de primes. Il est de la responsabilité des cantons que les assurés à la situation économique modeste bénéficient d’un soutien dans le cadre du paiement des primes d’assurance-maladie.

Vous découvrirez ici les modalités de versement de la réduction des primes et comment en bénéficier. Vous recevrez en outre des informations sur le contexte de la réduction des primes.

Comment la réduction des primes est-elle versée?

La réduction individuelle des primes (RIP) est gérée par le biais des assurances-maladie. Autrement dit: les cantons virent l’argent aux assureurs-maladie. Ceux-ci déduisent ensuite la réduction des primes directement de la prime. La réduction ne doit pas figurer sur la police, elle apparaît toutefois sur la facture de primes.

Sympany ne peut prendre en compte la réduction des primes sur la facture qu’après avoir reçu l’avis correspondant du canton. Les assureurs-maladie n’ont pas le droit de saisir des réductions des primes de manière autonome, cette tâche revient au canton qui est souverain en la matière. Jusqu’à deux mois peuvent s'écouler entre la décision qui vous est adressée (par le canton) et la notification qui nous est envoyée.

Éviter une sommation – payer la facture de primes

Veuillez régler votre facture de primes dans les délais, même si la réduction des primes n’y figure pas encore. Vous éviterez ainsi de recevoir une sommation de Sympany. Dès que votre canton de résidence nous aura informés de la réduction des primes, nous vous enverrons une facture corrigée avec un avoir correspondant aux primes excédentaires.

Si la réduction des primes n’a toujours pas été décomptée de votre facture de primes deux mois après la réception de la décision, veuillez vous adresser directement au service cantonal compétent >

Qui bénéficie d’une réduction des primes?

Le revenu déterminant pour l’obtention d’une subvention varie d’un canton à l’autre. L’administration informe généralement les ayants droit directement sur la base de leur imposition. Le revenu, la fortune et le nombre d’enfants sont notamment déterminants.

Certains cantons connaissent la demande obligatoire, par exemple Bâle-Ville. Ainsi les assurés n’ont un droit que s’ils sont eux-mêmes actifs et demandent la réduction de primes chaque année. Renseignez-vous auprès du service compétent de votre canton de résidence, pour savoir si vous avez droit à un soutien financier.

Pourquoi la réduction des primes est-elle nécessaire?

Les primes de l’assurance de base augmentent depuis des années. Vous en trouverez les raisons ici. De plus en plus de personnes, notamment des familles, connaissent des difficultés financières de ce fait. L’instrument de la réduction individuelle des primes a été introduit en 1996 afin d’aider ces personnes.