Sympany adapte ses structures

Sympany adapte ses structures afin d’accroître son efficience. Les structures de l’entreprise reposant sur des fondements historiques sont simplifiées. Sympany entreprend de telles mesures pour garantir sa capacité d’action, en particulier au regard de l’évolution future des coûts dans le domaine de la santé. Les mesures de consolidation concernent aussi bien les charges matérielles que les charges de personnel.

Bâle, le 22 juin 2010 – «Sympany s’est développée au cours des dernières années, notamment à travers des rachats. L’entreprise se trouve actuellement dans une phase de consolidation.  «La croissance a accru la complexité des structures. C’est la raison pour laquelle Sympany, afin d’améliorer son efficience, optimise ses structures, ses processus et ses coûts. L’objectif est de réduire les frais courants de CHF 15 millions au moins», explique le CEO Beat Ochsner.

La réduction du nombre d’entités juridiques et de marques fait partie de l’optimisation des structures. Ainsi, le nom Xundheit ne sera plus utilisé comme propre marque à partir de 2011. Dès janvier 2011, les assurés de Xundheit deviendront des clients de Vivao Sympany. Il faut relever aussi la fusion des sociétés Vivao Sympany AG et Vivao Sympany Suisse SA, qui reposent sur des fondements historiques.

«Le regroupement des différentes structures permet de réduire leur complexité. Cela renforce la marque Sympany. A travers de telles mesures, Sympany gagne en flexibilité, ce qui est tout à l’avantage des clientes et clients», selon Ralph Lewin, président du conseil de fondation.

L’acquisition prévue de Carena n’aura pas lieu. Contrairement aux attentes, il n’a pas été possible de parvenir à une entente lors de l’examen final des aspects opérationnels.

Consolidation grâce à un comité de direction resserré

Parmi les mesures prises, on relève l’allégement du comité de direction, qui passe de sept à quatre membres. Beat Ochsner reste CEO. Le responsable financier est toujours Christian Meindl. Suzanne Blaser continue à diriger le secteur d’activité HR / Corporate Functions, tandis que Reto Toscan est en charge du nouveau secteur d’activité Marché, qui résulte d’un regroupement.

Consolidation par la réduction de la structure des coûts

Selon Sympany, l’augmentation des coûts dans le domaine de la santé va persister. Les mesures prises jusqu’à présent, notamment au niveau politique, ne sont pas suffisamment efficaces pour enrayer l’augmentation des coûts. «Sympany contribue à ces mesures dans les limites de ses possibilités et optimise sa structure des coûts. Sympany attend toutefois des mesures similaires de la part des autres acteurs du domaine de la santé, par exemple des prestataires, principale source des dépenses à l’origine de l’augmentation des primes».

Les charges matérielles et les charges de personnel font partie des mesures destinées à optimiser la structure des coûts. Sympany considère que 50 postes environ doivent être supprimés. Dans la mesure du possible, cette réduction du nombre de postes doit s’opérer par les fluctuations naturelles. Cependant, des licenciements ne sont pas exclus. Sympany propose diverses mesures de soutien afin que les personnes concernées par ces changements n’en subissent pas les conséquences trop durement.

 

Communiqué de presse: Sympany adapte ses structures (PDF, 21 KB)