Résultat annuel 2009 marqué par un contexte difficile

Le groupe Sympany a acquis de nouveaux assurés dans un environnement exigeant. L’ensemble de la branche est confronté à une situation insuffisante en matière de primes. Sympany en subit également les effets et présente pour l’exercice 2009 une diminution de ses réserves de 28,3 mio. CHF. Malgré cela, le groupe Sympany dispose toujours d’une solide situation de fonds propres. Des augmentations de primes en cours d’année ne sont nécessaires pour aucune marque du groupe Sympany.

Bâle, le 11 mai 2010 – L’acquisition de Xundheit et le transfert du portefeuille d’assurances complémentaires d’ÖKK à Sympany Assurances SA ont entraîné de profonds changements dans le bilan et le compte de résultat, rendant plus difficile une comparaison avec l’exercice précédent.

Financement solide et absence d’augmentation de primes en cours d’année

Le volume des primes brutes du groupe Sympany (affaires apportées incluses) a augmenté d’environ 14% à 894 mio. CHF, également en raison de l’intégration de Xundheit. Les prestations d’assurance ont progressé sur l’ensemble des branches de 15% et totalisent 812 mio. CHF. Le résultat annuel insatisfaisant de -28,3 mio. CHF est principalement dû à un résultat technique négatif. Celui-ci s’explique en grande partie par la forte progression des prix de la santé et le niveau trop bas des primes dans l’assurance de base. Beat Ochsner, CEO, commente comme suit le résultat annuel: «Malgré les pertes, le groupe Sympany dispose, comme par le passé, de bonnes réserves et d’un financement solide. Les réserves de notre plus grande marque, Vivao Sympany, atteignent 15% environ. Aussi Vivao Sympany jouit-elle toujours d’une situation favorable comparativement à la branche. Les réserves pour l’ensemble du groupe Sympany représentent approximativement 20%. Des augmentations de primes en cours d’année ne sont nécessaires pour aucune marque du groupe Sympany.»

Ralph Lewin, président du conseil de fondation, apporte le commentaire suivant: «Ces deux dernières années, nous avons été déçus dans nos espoirs de voir des mesures efficaces prises au niveau politique afin de canaliser la hausse des coûts. Nous espérons que des mesures adéquates sont désormais en bonne voie. Une diminution des réserves sur plusieurs années ne sera pas possible sur la durée pour l’ensemble de la branche.»

Plus de 10'000 nouveaux clients privés

En 2009, la notoriété de la marque Sympany a fortement progressé et de façon mesurable. Parallèlement, le nombre de clients privés a augmenté de 196'330 à 231'114 (+17,7%). En valeur nette et sans Xundheit, Sympany a gagné plus de 10'000 nouveaux clients privés entre 2009 et 2010. «Cela nous montre que le groupe Sympany est perçu comme un partenaire attrayant et intéressant», explique Beat Ochsner.

Croissance des affaires entreprises

Dans les affaires entreprises également, le nombre de clients a augmenté, passant de 7'462 à 9'991 (+ 33,9%). La progression du nombre de clients et du volume des primes résulte d’une part de notre propre croissance et d’autre part de l’intégration de Xundheit. Le volume des primes a augmenté de 21% à 417 mio. CHF en 2009. Sans Xundheit, la hausse atteint environ 5%. Dans les affaires entreprises, Sympany a bénéficié, comparativement à la branche, d’une situation favorable en matière de sinistres, grâce notamment à la bonne conception de ses activités de Case Management.

Résultat financier positif

Sympany a réalisé un résultat financier très positif en 2009 avec une performance approximative de 10%. En raison de la méthode de valorisation à la valeur la plus faible telle qu’elle est applicable selon le code des obligations, ce résultat positif ne transparaît qu’en partie dans les comptes annuels.

Sympany attend des politiciens une gestion efficace

Ralph Lewin, président du conseil de fondation, conclut sur le résultat annuel 2009: «Compte tenu de la hausse continue des coûts et des discussions politiques, le contexte restera instable pour les assureurs-maladie. Le groupe Sympany assume néanmoins sa responsabilité à l’égard des assurés et travaille sans cesse à l’optimisation de ses propres coûts. Cela nécessite toutefois certains investissements. Sympany s’engage également en faveur de la baisse des frais de guérison, principalement par l’extension des offres de Managed Care. En contrepartie, nous demandons aux politiciens une certaine ouverture d’esprit face aux nouvelles offres et une gestion efficace, soutenue par des mesures incitatives adéquates pour les différents acteurs du système de santé.»

 

Communiqué de presse: Résultat annuel 2009 marqué par un contexte difficile (PDF, 26 KB)